David Saroni Lyon : Nos astuces

En savoir plus à propos de David Saroni Lyon

Les social medias sur internet ont été découverts aux États-Unis en 1995 avec l’apparition du premier réseau social apparu sur Internet par Randy, il s’agissait d’un service de réseautage social appelé Classmates. Cependant ils n’ont été connus par tous les continents qu’en 2004. Les réseaux sociaux se sont pensés sur Internet à partir du début du XXIème siècle suite à l’apparition des toutes nouvelles technologies numériques. L’Internet a révolutionné le monde des pc et des communications comme rien d’autre précédemment. L’Internet est à la fois une possibilité de émission dans le monde entier, un système de distribution de l’information et de collaboration et d’interaction entre les quidams et leurs pc, peu importe l’emplacement géographique. malgré que l’idée de réseau social soit tendance en raison du développement de sites permettant la réunion entre les quidams sur Internet et que la notion de «réseau» désigne maintenant une grande variété d’objets et de phénomènes. Alors qu’à partir de 2002, l’euphorie liée à Internet s’est effondrée ( tout comme de nombreuses start-ups ! ), cette chute n’a pas touché les sites internet de social medias qui ont continué à énormément se accroitre. C’est notamment le cas de Myspace, en 2003.

la présence de ces nouveaux « influenceurs » dans la taille public se justifie simplement par la popularité des émissions de téléréalité et par l’intérêt qu’ont monsieur et madame Tout-le-monde à continuer qu’il faut suivre les participants en dehors du petit écran, après leurs aventures. Ayant centralisé l’intérêt de centaines et souvent de dizaines de milliers de personnes sur leur profil en ligne, ces « nouvelles vedettes » peuvent ensuite utiliser leurs plateformes de social medias pour interagir avec une vaste communauté. Au-delà de l’interaction organique, l’influenceur peut choisir de monétiser son nouveau pouvoir, soit son influence, auprès du public qui le suit en acceptant des collaborations rémunérées pour réaliser du contenu ou passer certains messages publicitaires. il existe évidemment plusieurs types d’influenceurs, dont la pertinence varie largement selon de nombreux critères : leur métier d’origine, l’originalité dans la conception de leur contenu, le ton et le rythme utilisés, la fréquence des publications, les types de conversation entretenue avec la communauté, la sélection des collaborations selon les applications, les valeurs et l’expertise de l’influenceur et de sa communauté, etc. Après les déboires de certains, c’est l’occasion de se questionner. Comment bien choisir ce qu’on consomme ? Pourquoi stimuler certains contenus ? Et surtout de sélectionner : à qui souhaitons-nous donner la parole sur nos plateformes sociales ? Qu’on les aime ou non, les réseaux sociaux sont là pour de bon et le concept de l’influence aussi, alors participons-y positivement et activement pour en faire un lieu enrichissant, vraiment prenant et bienveillant pour tous.

Dans un contexte où le web est de plus en plus présent, le marketing influence s’impose comme une solution incontournable. Il s’agit en effet d’une méthode de communication permettant aux entreprises d’augmenter leur notoriété en collaborant avec des personnes ayant de l’influence sur la toile. D’où vient cette technique ? Quels sont les différents canaux utilisés pour faire du marketing d’influence ? Quel est l’avenir de cette méthode ? découvrez ci-après la réponse à toutes ces interogations. a l’opposé de ce que pensent certaines personnes, les social medias ne se valent pas en à propos d’influence sur les visiteurs. C’est en effet pour cela qu’il est grandement recommandé de choisir attentivement la plateforme sur laquelle faire un marketing d’influence. D’après un sondage, les utilisateurs d’internet passent environ sept heures mensuellement sur Facebook. En choisissant ce canal pour mener votre marketing d’influence, vous mettez toutes les probabilités de votre côté d’atteindre un grand public. Si votre campagne cible particulièrement les jeunes, préférez Snapchat ou YouTube. À souligner que Twitter reste le meilleur choix si vous visez un public composé principalement de professionnels. Ces dernières années, on à une mutation continuelle des solutions de communication. Face à cette situation, chaque marque doit trouver des moyens efficaces d’atteindre les prospects sans pour autant les encombrer de publicités agaçantes. pour ce faire, le marketing influence constitue une solution utile et efficace. En effet, le fait de se retrouver dans l’intermédiaire d’un influenceur pour promouvoir vos produits permet de rendre votre campagne plus authentique et plus crédible auprès des consommateurs.

dans un premier temps, quelle est a différence entre un Youtubeur et un influenceur ? Rassurez-vous, c’est plutôt simple. A partir du moment où l’on crée du contenu sur Facebook, Instagram, Youtube, Twitter, et que l’on développe sa communauté, on peut être un influenceur. Ainsi, les premières personnes bénéficiant d’une forte visibilité à être médiatisés, étaient les Youtubeurs grâce à leurs grands nombres de vues. Aujourd’hui on exprime par le mot Influenceur, une personne qui par son proximité ou son réseau, influence les personnes d’internet abonnés à la émission de leur contenu. Il peut même être vu comme une source d’idées par qui le accompagnent. Dans le domaine du web, l’influence est liée à l’e-réputation. généralement, plus un influenceur va être suivi sur un réseau social, par une communauté active, plus il attirera l’intérêt de marques qui lui proposeront des collaborations. Leur notoriété et aussi leur visibilité leur permet de passer des contrats avec des marques pour qu’ils en fassent la promotion ( plus ou moins subtilement ). Ainsi il n’est pas rare de trouver des placements de produits dans leurs contenus, ou de voir des Youtubeurs ( et autres ) dans des pubs. Ils gardent leur liberté de ton et l’univers qu’ils ont créé, ce qui prend qu’ils consacrent beaucoup de leur temps à la fabrication de leurs vidéos. Sur YouTube, on voit bien souvent des vidéos à tendance humoristique. C’est d’ailleurs les types de chaînes qui y sont les plus représentées. C’est aisé de traiter de différents discussions de manière divertissante. On va en plus trouver beaucoup de guides.

Un réseau social c’est un système de communication qui permet par l’intermédiaire du net, de démultiplier ses client potentiel de façon sélective, d’entrer en relation avec des personnes qui vous seraient inconnues ou inaccessibles sans cette plateforme relationnelle, d’échanger des idées, des témoignages, des infos, via les « hubs » ( forum de discussions ), de se faire connaître et repérer, de trouver des opportunités notamment d’emploi ou d’affaires… Ils aident à renouer des contacts, efficaces professionnellement, avec d’anciennes relations ( d’études, de stages, de milieux professionnels, d’amis ) mais également d’enrichir son carnet d’adresses. Ce réseau vous permet d’accéder aux 75 % des prix du « marché dissimulé » de l’emploi et d’accéder à des informations que vous n’auriez pas pu avoir ou à des personnes que vous n’auriez pas pu contacter sans ce logiciel. Ils peuvent aussi être utilisé pour se renseigner sur un poste, une entreprise, son futur hiérarchique afin de bien préparer son entretien professionnel. D’ailleurs l’exercice du réseautage est une véritable pratique d’intelligence économe qu’utilisent de plus en plus les recruteurs et « chasseurs de tête » mais aussi directement les services recrutement des entreprises. il faut être clair et complet sur son profil et sur ses objectifs et les tenir à jour pour que son réseau soit efficace, il faut l’animer et discuter pour le faire vivre, donner des infos efficaces, vrais, intéressantes pour en recevoir d’identiques, faire le choix de la qualité des contacts plutôt que de le nombre ( consommatrice de temps elle peut nuire « gravement » à l’efficacité ), sur un réseau professionnel ne pas oublier de demeurer professionnel, faire de la virtualité des échanges pour entrer dans la réalité des rencontres y compris en utilisant le smartphone ( mobile bien entendu ), ne pas vouloir être présent sur tous les sites mais viser selon ses objectifs, et pour terminer, ne pas oublier le bon vieux principe de politesse ( remercier, encourager, féliciter… ) …

Depuis l’amorce de cet article, je aborde le sujet de communauté mais c’est quoi finalement ? la communauté doit être au de votre stratégie sur les réseaux sociaux. En effet, c’est à elle que vous devez plaire, c’est elle qui vous permettra d’obtenir vos objectifs ( plus de visites sur votre site web, plus de ventes… ). Plus votre communauté est engagée, plus vous aurez de probabilités de ralier à vos fins et de ce fait à un taux de conversion satisfaisant. Nous avons vu la définition des réseaux sociaux, les atouts des réseaux sociaux et les possibilités des réseaux sociaux. Et vous vous questionnez encore à quoi servent les médias sociaux ? Ou plutôt, vous vous questionnez si les médias sociaux sont completement attrayant pour votre entreprise ? Si vous en doutez encore, c’est doute que vous avez tentez des trucs sur les réseaux sociaux et que vous n’avez pas vu de retour sur investissement. Ici, on va aller droit au but. Pour générer du retour sur investissement avec les réseaux sociaux, il est primordial de cultiver une stratégie médias sociaux documentée. Vous avez une stratégie pour vos médias sociaux mais elle est dans votre chevelure ? Comme nous l’avons vu dans notre définition des réseaux sociaux, leur mission est de faire vivre du contenu à forte valeur ajoutée. Pour communiquer efficacement sur les médias sociaux, il est fondamental de faire vivre du contenu adapté à votre cible de manière régulière. Le contenu que vous partagez sur les réseaux sociaux doit apporter de la valeur ajoutée à votre cible. D’où l’importance de travailler vos Personas, une nouvelle fois.

En savoir plus à propos de David Saroni Lyon


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *