cigarette électronique pas cher : Tout ce que vous devez savoir

Plus d’informations à propos de cigarette électronique pas cher

Un e liquide de cigarette électronique est toujours réalisé à partir d’une base neutre, qui sert alors de support aux arômes et à la nicotine. Cette base est généralement composée de propylène glycol ( PG ) et de glycérine végétale ( VG ), qui sont chacunes responsables de la force du hit ( la impression en gorge ) et de la gravité de la vapeur professionnelle. Le Propylène de Glycol ( PG ) : Communément nommé ‘ PG ‘, ce dernier est un composant de la matrice diluante utilisé dans la majorité des liquides commercialisés. Testé et approuvé par pharmaceutique comme véhicule de concepts présents bronchodilatateurs ( ex : ventoline ), il est considéré comme base parfaite pour les e-liquides. Il se vaporise à plutôt basse chaleur. À l’état gazeux, il se condense en fines gouttelettes ( en présence généralement d’un flux d’air ) piégeant ainsi en partie des molécules voisines ( substance nicotinique, molécules aromatiques, eau, etc. ). Ce phénomène rapide produit un aérosol qui imite à l’oeil la fumée. La Glycérine Végétale ( VG ) : Afin de compléter le PG, la glycérine végétale donne quant à elle la stabilité permettant l’obtention d’une qualité de vapeur d’eau idéale. La VG se transforme en une vapeur d’eau dense et abondante. dès le goût, elle est légèrement sucrée ce qui altère légèrement la perception des molécules aromatiques contenues dans l’e-liquide ( d’où la présence de PG qui permet quant à lui une meilleure restitution des goûts et goûts ) La quantité de propylène glycol et de glycérine végétale peut beaucoup changer d’un eliquide à un autre : il existe d’ailleurs des e liquides qui ne constituent que de la glycérine végétale. Ils permettent d’obtenir beaucoup de vapeur professionnelle mais ont un hit quasi inexistant.

Les recharges liquides conçus pour les atomiseurs modernes sont en partie constitués de glycérine végétale, ou VG. Sa présence peut manger jusqu’à 80% en nombre dans la totalité du e-liquide. elle se trouve être le composant qui va encourager la fabrication de gros nuages de vapeur. La glycérine utilisée dans l’e-liquide provient d’huiles végétales, ainsi on l’appelle VG. Ses propriétés viennent du fait que la VG est traitée à partir d’huiles, pour en faire un alcool propre à être inhalé. La glycérine végétale est très épaisse et visqueuse, d’où sa tendance à encrasser les résistances. De nombreux produits courants présentent de la VG. On la retrouve ainsi dans l’industrie alimentaire comme édulcorant mais elle est à tous moments ajoutée à certains aliments pour les garder humides ( le pain de mie par exemple ). De nombreux médicaments en présentent aussi. Les coureurs spécialites l’étudient depuis des années et elle n’a jamais été liée à des problèmes de santé. L’une des meilleures choses dans le secteur de la vape est le vaste choix de senteurs qui s’offre à vous. Seul, le mixe PG/VG n’a quasiment aucune saveur. D’où l’ajout d’arômes alimentaires afin de le rendre plus agréable à vaper, ou juste pour lui donner un goût se rapprochant d’une ‘ blonde platine ‘ en ce qui concerne les e-liquides « classics ». Bien sûr, ne jouez pas aux apprentis sorciers en achetant vous-même des goûts alimentaires, tous ne sont pas propres à inhalation ! Tenez-vous en aux centaines de saveurs disponibles sur le marché, elles furent élaborées et choisies pour être parfaitement propre à l’inhalation.

La Glycérine Végétale a la particularité de réaliser beaucoup de vapeur dense et en ce sens elle simule assez bien la fumée de la cigarette tabac traditionnelle. Mais ses défauts sont de moins bien conduire les saveurs à cause de sa préférence sucré et de réduire légèrement le hit. de plus elle est très visqueuse, difficile à manipuler et tend à encrasser les résistances des atomiseurs. A cause de sa viscosité, elle n’est pas adaptée à tous les clearomiseurs et le plus souvent utilisée dans sa forme pure dans les drippers. au contraire de la Glycérine Végétale, le Propylène Glycol conduit parfaitement les arômes et augmente le hit. Son principal défaut est de générer moins de vapeur. de plus, sa viscosité étant plus faible, elle peut poser des problèmes sur certains atomiseurs, notamment des fuites. Alors que choisir ? La vérité est dans un mélange intelligemment dosé de ces 2 éléments afin de bénéficier des possibilités de la Glycérine Végétale et du Propylène Glycol. On a longtemps trouvé des mixes en 80/20 ( 80% de PG et 20% de VG ) mais l’apparition de nouveaux atomiseurs plus efficaces a eu tendance à améliorer l’utilisation de liquides en 70/30 ou 60/40.

Le « throat hit » ou le « hit » est la impression de contraction dans la gorge provoquée lors du passage de la fumée d’une cigarette traditionnelle. La cigarette électronique, complétée d’un e-liquide nicotiné, permet donc de reproduire ce hit très recherché par les vapoteurs en plein sevrage tabagique. Vous êtes fumeur et vous souhaiteriez passer à l’e-cigarette. Cependant, le marché est vaste et il n’est pas évident de choisir sa cigarette électronique quand on débute. Vous pensez sans doute que seuls l’aspect esthétique et votre budget importent pour savoir quelle cigarette électronique choisir. Or ce ne sont absolument pas les seuls critères. La cigarette électronique est un appareil qui va remplacer votre cigarette classique et vous permettra de prendre bonheur en vapotant. Elle contient un e-liquide aromatisé avec ou sans substance nicotinique. Choisir sa cigarette électronique ne se fait pas à la légère. En effet, la constitution d’une cigarette électronique n’est pas le même pour un gros fumeur que pour un fumeur modéré. Grâce à ce guide, vous allez pouvoir trouver le produit qui se rapporte à vos habitudes de consommation. Comme il existe de nombreux modèles de cigarettes électroniques, vous aurez autant d’e-liquides que de fumeurs. L’e-liquide se définit par sa base PG/VG, ses arômes et son taux de nicotine. Le taux de PG, ou propylène glycol, est au départ du hit. Celui de VG, ou glycérine végétale, définit la quantité de vapeur. Choisir sa cigarette électronique sera aussi fonction de ces taux. En effet, plus il y a de vapeur pro, plus l’e-cigarette sera susceptible de s’encrasser. il est important de alors préférer un modèle correspondant à sa base PG/VG.

Dans une perspective de réduction de la toxicité et des méfaits pour votre bien etre, le vaporisateur avec e-liquide comportant de la substance nicotinique est, en l’état des connaissances, moins nocif que la cigarette combustible et que le tabac chauffé. Cependant, tous ces dispositifs ne le sont pas tous sur un même pied d’égalité. Non seulement les analyse manquent encore de recul, mais de nouveaux produits et de toutes nouvelles technologies arrivent sans cesse sur le marché, avec un marketing très agressif. il existe un éventail varié de recharges liquides se différenciant surtout par leurs arômes, mais également par leur teneur ( % ) en PG et/ou VG. Certains se affichent sous la forme du tout en un ( lot ), mais dans d’autres liquides, un améliorer de substance nicotinique ( mg/ml ) devra être ajouté en selon le dosage choisi. Eau et alcool sont utilisés comme fluidifiants mais ne sont pas présents dans tous les E liquides. Par exemple, Nova Liquides et Bordo2 n’utilisent pas ses 2 constituants dans leur procédé de fabrication. Les arômes sont évidemment essentiels à l’élaboration des E-liquides, ils peuvent être alimentaires ( synthèses et naturels ) ou 100 % naturels. Pour les saveurs tabacs, on voit de plus en plus d’absolu, cet retiré naturel obtenu après macération de feuilles de tabacs pour en retirer le maximum d’arômes et d’essence.

Pour le choix de l’arôme, c’est assez simple, quand bien même cela peut paraitre parfois absurde. L’arôme d’un e-liquide est fait à partir d’arômes alimentaires mélangés à une base. Ce qui est par conséquent remarquable avec la cigarette électronique c’est donc que l’on peut proposer absolument tous les senteurs , du tabac blond classique à l’arôme « tartine beurrée »…Les noms des produits ou leur description sont assez parlant donc il faut simplement choisir en fonction de nos idées, de notre curiosité. Pour les débutants, ceux qui essayent pour la première fois, nous suggérons sure les arômes tabac ou mentholés. Non pas qu’ils soient meilleurs, mais quelqu’un qui évite de fumer va dénicher une sensation et un parfum ressemblant à la cigarette. Il va peut être trouver ridicule en tête de vapoter un parfum à la pomme ou au chocolat. Le choix d’un arôme différent se fera sûrement dans un 2 ème ou 3 ème temps : La grande majorité des vapoteurs commence par un arôme tabac et ensuite va, petit à petit, tester des goûts fruités ou gourmands. Le but étant de se dissocier définitivement de la cigarette. Après avoir vapoté pendant 1 mois de la pomme, il vous sera de fumer à nouveau une cigarette, vous aurez cela absolument génante.


Complément d’information à propos de cigarette électronique pas cher


Publié

dans

par

Étiquettes :